Thursday September 21 , 2017
Text Size
   

Egypt's 30 / 6 Revolution

 

Association de la Communauté Copte Orthodoxe du grand Montréal

La voix des Chrétiens O. d'Égypte, au Québec

________________________________________________________________________

Montréal, le 7 juillet 2013

Le Très Honorable Stephen Harper

Premier Ministre du Canada

Cher Monsieur Harper, la présente est pour vous demander, au nom des coptes orthodoxes du Canada, de réagir positivement à la nouvelle situation politique, en Égypte.

Cette nouvelle réalité traduit parfaitement la volonté de presque la totalité des Égyptiens qui sont sortis, par dizaines de millions, dans tous les gouvernorats du pays, pour dire haut et fort leur désaprobation totale et leur condamnation du régime des «Frères musulmans.» Parmi ces manifestants pacifiques, un grand nombre avait soutenu le candidat de la Confrérie, lors des élections présidentielles de 2012.

Monsieur le Premier Ministre, le Canada est respecté, dans le monde, pour sa défense des droits de l'homme. Il est important qu'il appuie, de la façon la plus claire, la volonté des trente-trois millions d'Égyptiens, descendus dans les rues pour réclamer ce pourquoi la révolution du 25 janvier 2011a eu lieu: liberté, justice et respect des droits de l'homme.

Ces demandes ont été dangereusement bafouées par M. Morsi et son parti qui oeuvraient uniquement pour l'instauration d'une idéologie politique islamique en Égypte et dans tout le Moyen-Orient. Pour cela, ils ont tué, massacré, volé, violé et kidnappé. Ils gouvernaient par le mensonge et la terreur. Ils ont payé (et continuent) des mercenaires, des évadés de prison et des terroristes de Hamas pour tuer et terroriser la population. Ils ont essayé, à maintes reprises, de pénétrer le système judiciaire, de la Haute Cour constitutionnelle au simple procureur. Toutes les institutions du pays se sont levées contre eux: les juges, les artistes, les medias, les hommes d'affaires, l'industrie du tourisme, les transports publics, la police et l'armée. Ils ont ruiné l'économie du pays. Fitch rating vient d'abaisser la côte de l'Égypte. Le pays est presque en faillite.

Cher Monsieur le Premier Ministre, ce qui précède n'est, malheureusement, qu'une partie d'un tableau beaucoup plus sombre. Après un an de gouvernement islamique, les Égyptiens avaient perdu, avec raison, tout espoir de voir des améliorations sur les plans économique, politique et social. Le bâteau coulait. Ils ont réagi massivement et pacifiquement, le 30 juin dernier.

En effet, grâce à la jeunesse égyptienne, les Égyptiens tentent actuellement de remettre sur la bonne voie leur révolution du 25 janvier 2011. C'est un mouvement populaire pacifique qu'il est plus que souhaitable d'appuyer. Il est faux de parler d'un coup-d'état. L'armée a été simplement le mécanisme qui a permis à l'Égypte de se reprendre en main. Elle ne vise pas la prise du pouvoir. Sa prise de position a permis au pays d'éviter une guerre civile. Ce n'est plus les généraux de Nasser, Sadate ni Moubarak. En fait, et contrairement à ces trois époques, c'est vers l'armée que le peuple se tourne actuellement pour le soutenir dans son combat pour l'instauration d'une vraie démocratie, absente depuis plus de soixante ans.

Cher Monsieur Harper, je vous ai dit, lors de notre rencontre du 13 janvier 2011, que moi et ma communauté vous respections car vous avez toujours agi selon des valeurs que vous avez le courage de défendre publiquement. Au nom de cette communauté, je demande à votre gouvernement de soutenir le nouveau gouvernement égyptien et de voir, avec ses dirigeants, comment le Canada peut aider l'Égypte à avancer sur le chemin de la liberté et de la prospérité.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'assurance de ma très haute considération.

Antoine A. Malek

Président

 

Upcoming Events

<<  September 2017  >>
 Mo  Tu  We  Th  Fr  Sa  Su 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
252627282930